Stage piano et tai chi chuan

Une rencontre entre les Arts d'Orient et d'Occident

Stage de piano et tai chi chuan

avec Catherine Schneider

Du 12 au 18 avril 2020

A la Maison du Beuvray 71990 St Léger sous Beuvray

Adultes et adolescents tous niveaux

​​​

Stage de piano est en formule résidentielle. C'est un moment privilégié pour soi.

Toutes les conditions sont mises en œuvre pour que vous puissiez vous consacrer à votre passion. 

Chaque jour, vous bénéficiez de 3h de cours de piano, 1h de tai chi chuan et 1h de méditation.

Le stage est limité à 4-5 personnes afin d’assurer un suivi personnalisé.

Chaque stagiaire dispose d'un piano à volonté entre les cours.

    

 

                                                                                    

 

 

 

 

 

 

 

La Maison du Beuvray est équipée de 4 pianos : 3 pianos droits et 1 piano à queue.

Le lieu

Le Mont Beuvray est un site naturel classé, en plein cœur du Morvan.

Située près du site celtique de Bibracte, la Maison du Beuvray accueille des stages musicaux et de développement personnel. Elle offre un cadre idéal pour se ressourcer : une vue magnifique, une faune et une flore généreuses. Aux alentours, des balades à pied, à vélo, des châteaux à visiter, des vins à déguster.

 

Pianos

La Maison du Beuvray est équipée de 3 pianos droits et 1 piano à queue. Tous les pianos sont en libre accès entre les cours. Des conditions privilégiées et optimales pour se consacrer à sa passion du piano.

 

Accès 

Il y a des trains directs depuis Paris. Nous pouvons venir vous chercher à la gare de Nevers (ou à celle du Creusot TGV). Pour les personnes venant en voiture, il y a un stationnement gratuit.

 

Chambres 

Single ou doubles. Au choix et selon la disponibilité.

 

Pension complète 

Cuisine familiale et régionale.

Salle à manger avec vue panoramique

Vous pouvez venir accompagné.e (enfant, conjoint etc..).

Il y a de nombreuses balades dans les environs.

Vos invités peuvent s'inscrire aux ateliers de tai chi et méditation.

Concernant les enfants, il peut être envisagé de prévoir des cours d'initiation/découverte du piano

adaptés à leur âge/niveau.

Stage est en formule résidentielle. 

Toutes les conditions sont mises en œuvre pour que vous puissiez vous consacrer au piano et à la musique.  Loin des soucis du quotidien, vous bénéficiez d'un moment privilégié pour vous.

 

pour vous poser Il est conçu de manière à vous offrir un accompagnement artistique et pédagogique tout au long de la journée.

Un moment privilégié pour nourrir votre passion

Nous vous proposons de prendre le temps de vous poser et de faire un travail en profondeur afin d'asseoir des bases solides et pérennes :  le corps et l'esprit ont besoin de tranquillité pour intégrer et assimiler.

 

Un suivi personnalisé

 

Vous bénéficiez d'un accompagnement artistique et pédagogique tout au long de la journée. Mon objectif est de vous fournir des outils adaptés et personnalisés.

Une méthodologie d'apprentissage efficace

 

Vous avez le sentiment de plafonner ? Le travail au piano se résume trop souvent à répéter les passages difficiles, mais la répétition à elle seule ne résout rien, elle ne fait que répéter ... les bonnes comme les mauvaises choses. Ce qu'il faut, c'est une méthodologie d'apprentissage pertinente, avec des objectifs clairs.

 

C'est au niveau de l'être dans son ensemble que l'on peut agir efficacement pour progresser.

 

Un pianiste ne joue pas seulement avec ses doigts, mais avec son être tout entier, son corps, ses sensations, ses aspirations, ses doutes, ses conceptions, ses idéaux etc ...

Nous avons besoin d'une vision plus large. Une vision qui prend en compte :

  • le fonctionnement de l'être humain au niveau physique, psychologique et mental

  • le fonctionnement du piano au niveau mécanique et acoustique

  • l'histoire de la musique, l'évolution du langage, des styles, des esthétiques, du codage ...

Car jouer du piano, c'est cela : la rencontre entre un pianiste, son instrument et la musique

 

La technique et la corps au piano

 

 La technique au piano est un sujet passionnant. Elle est liée à :

 

  • l'écoute : je module mon toucher en fonction de la qualité de son à laquelle j'aspire (ce qui implique une certaine connaissance des styles et esthétiques).

  • la psychoacoustique : il s'agit des champs et reliefs sonores tels qu'ils sont perçus pat l'être humain (perceptions auditives,  psycho-physiologie de l'audition). Par exemple, un diminuendo peut donner une impression de spatialisation (le son s'éloigne).

  • la facture instrumentale : mieux je connais le fonctionnement de mon instrument, mieux je peux l'utiliser. Par exemple la mécanique du piano est telle que la puissance du son n'est que très peu corrélée à la puissance musculaire. Il ne s'agit pas de raisonner en termes de force mais de moduler la vitesse d'enfoncement des touches, car le poids de la touche reste faible et identique quelque soit la nuance voulue (environ 50 grammes).

  • un bon usage de son corps : dans le respect de la physiologie du corps humain (connaissance de l'anatomie fonctionnelle et dynamique, afin d'éviter de mobiliser son corps dans des mouvements anti physiologiques et de se retrouver dans des impasses techniques, ou générer fatigue, blessures, tendinites etc.).

  • des ateliers de tai chi chuan (posture, équilibre, circulation de l'énergie, coordination, tonus)

  • des exercices d'applications techniques au piano (mobilisation des muscles intrinsèques, extrinsèques des mains selon les types de jeu, coordination indépendance, mobilité des articulations, équilibre dans les déplacements, gestion du poids du bras, assise et placement du bassin etc).

 

Une approche basée à la fois sur l'écoute des sensations et une ouverture à l'anatomie fonctionnelle : par exemple, il n'y a pas de muscles dans les doigts, mais des tendons de muscles de la main et de l’avant-bras. Ainsi, par exemple, en fonction des configurations de jeu et de la sonorité voulue, on modulera la manière d'articuler les doigts et leur position plus ou moins allongée. Il n'y a pas de position unique. Jouer du piano est la rencontre entre un être humain, la musique et un instrument. C'est un équilibre vivant.

 

Pourquoi le Tai Chi Chuan et la méditation dans un stage de piano ?

Mises en lien avec le piano, la pratique du Tai Chi Chuan et de la méditation participe à l’amélioration du jeu pianistique, améliore la rapidité d’apprentissage et la qualité de l’expression, contribue à une plus grande aisance technique, favorise la mémorisation et la créativité et permet une meilleure gestion du trac.

Tai Chi Chuan

Je pratique le Tai Chi Chuan depuis 30 ans et suis habilitée par Maitre Chu à l’enseigner (chaque année, je passe un examen auprès de lui).

Maitre Chu est responsable de l’International Tai Chi Chuan Association en Europe. Il transmet le Tai Chi Chuan de style Yang Originel. Les compétences de Maître Chu King Hung sont reconnues dans le cercle des arts martiaux internes, en Europe comme en Asie.

Je suis rattachée à l'ITCCA Paris (Alex Chénière)

J’ai souhaité partager avec vous les bienfaits de la pratique du Tai Chi, car si le Tai Chi contribue à la santé et au bien-être général, il permet également d’améliorer la qualité du jeu pianistique, notamment au niveau de l’apprentissage, l’expression, la technique, la mémorisation, le déchiffrage, la créativité et la gestion du trac.

Le Tai Chi Chuan est bon pour le corps, le cœur et l’esprit. Basé sur les principes du Yin et du Yang qui s’assemblent pour s’équilibrer, le Tai Chi améliore la souplesse, la coordination, l’équilibre, la mémoire, la relaxation et la circulation de l’énergie. La pratique du Tai Chi permet d’apaiser le mental et d’améliorer la concentration et la vivacité d’esprit. Elle favorise aussi une meilleure prise de conscience de soi et de son environnement.

Discipline ancestrale chinoise, le Tai Chi est l’une de six branches de la médecine chinoise. L’Université de Harvard a réalisé des études sur les bienfaits du Tai Chi. Selon le Docteur Wayne, le Tai Chi s’avère utile contre plusieurs pathologies, par exemple l’arthrose, la faible densité osseuse, le cancer du sein, les maladies cardiaques, l’insuffisance cardiaque, l’hypertension, la maladie de Parkinson, la fibromyalgie, les troubles du sommeil.

Le Tai Chi est une forme de méditation en mouvement. Les gestes sont lents, ronds, amples, souples. Différents niveaux permettent d’appréhender l’enchainement des mouvements et des postures selon des principes de plus en plus pointus et précis. Le Tai Chi Chuan selon Maitre Chu inclut l’apprentissage de la « forme » (enchainement de mouvements et postures), les chicongs, les yikongs, la méditation taoïste, la gymnastique chinoise et les automassages.

Le Tai Chi s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes. Il ne nécessite aucun prérequis ni compétences particulières. Il s’adresse à chacun quel que soit son âge, sa santé.

Méditation taoïste et méditation de pleine conscience

Je pratique la méditation taoîste depuis 30 ans. Je suis également formée à la méditation de pleine conscience selon le programme de Jon Kabat Zinn nommé MBSR, et popularisée en France par Christophe André. Je suis titulaire d’un Master en Sciences de l’Education, avec une spécialisation en Mindfulness, soit Pleine Conscience/Pleine Présence.

La méditation peut se pratiquer sous différentes formes, l’assise immobile en lotus n’est pas la seule. Différents exercices (assis, débout, en mouvement, au piano, seul à plusieurs ...) seront proposés. Nous serons loin des stéréotypes véhiculés. Aucun prérequis n’est nécessaire. La méditation s’adresse aussi bien aux enfants qu’aux adultes, quel que soit leur âge, santé.

Méditer c’est être pleinement conscient de l’instant présent et de ses sensations, pensées et émotions. La méditation aide à prendre conscience du fonctionnement de l’esprit (bavardage intérieur, pensées limitantes, inhibantes). Elle aide à (re)connecter le corps, le cœur et l’esprit. Cette attitude prônée par les sagesses orientales suscite l’intérêt des neuroscientifiques et psychologues car elle favorise un état mental qui prémunit contre le stress et la dépression, et favorise l’attention, la concentration, la mémoire, la qualité d’écoute et de présence.

Au piano, un « jeu vide » donne l’impression à l’auditeur, que le musicien « n’est pas dans » ce qu’il fait, qu’il n’est pas complètement investi dans ce qu’il joue (il peut être envahi par toutes sortes de pensées, doutes, peurs, inhibitions, complexes, bavardages mentaux ...). A l’opposé du « jeu vide », il y a le jeu qui nous touche, nous interpelle, nous émeut, nous ravit, nous subjugue, on parlera de « jeu engagé » (attitude volontaire, déterminée, focalisée) ou de « jeu habité » (attitude d’abandon, d’ouverture, d’accueil).

Le « jeu engagé » renvoie à la notion de « Flow « qui correspond à des épisodes d'attention totale au point que plus rien d'autre n’importe. Le « jeu engagé » est lié au temps de l’urgence, il mobilise la concentration et la volonté.

 Le « jeu habité » est de nature différente. Il émane du « jeu habité », la sensation d’une attention alerte, dénuée d’effort. Le « jeu habité » renvoie à la notion de « présence ». On parle de la présence d’un artiste, non pas en tant que présence physique, mais d’une qualité qui se dégage. Le « jeu habité » est lié au temps de l’abandon, il mobilise l’attention et l’intention.

Maitre Chu

Je propose une démarche pédagogique qui valorise la créativité

et vise à l'épanouissement personnel et artistique.

Un stage est un moment privilégié pour se poser et se consacrer à sa passion loin des soucis du quotidien.

La pratique du piano est un chemin merveilleux de découvertes, développements, progressions, évolutions.

A bientôt, au plaisir de vous retrouver autour du piano !

 

Catherine Schneider